fbpx

Trouvez ce bijou qui vous définit.

Fermer
Coups de cœur
0

Les bijoux dans la Rome antique

Par :Inspiranty 1 Commentaire
01 Jan Anneau de sceau dans la rome antique

La Rome antique a une longue et intéressante histoire. Fondée vers 753 av. J.-C., elle a connu de nombreux changements, passant d’une monarchie à une république, puis à l’un des empires les plus puissants que le monde ait jamais connus.

Le long règne et la position influente sur le continent européen ont fait en sorte que l’ancien empire romain est aujourd’hui considéré comme l’un des moteurs de nombreuses créations artistiques utilisées dans l’Antiquité. Couvrant de vastes territoires, les Romains ont réussi à capter les influences de nombreuses civilisations conquises et voisines, en l’adaptant à leur usage et à celui des générations futures qui leur succéderont.

Grâce à la possibilité d’accéder à un large éventail de matières premières provenant de leurs vastes ressources à travers le continent et à la connaissance de toutes les civilisations qui ont vécu près d’eux (Égyptiens, Grecs, Celtes et autres territoires d’Europe du Nord qu’ils ont conquis et avec lesquels ils sont entrés en contact), les bijoux fabriqués au cours de l’apogée de l’Empire romain sont aujourd’hui considérés comme étant d’un très haut niveau – tant dans la forme artistique que dans les processus de fabrication. Cependant, malgré l’abondance de divers objets décoratifs produits par leurs voisins, la population romaine préférait s’habiller simplement, et seuls quelques bijoux (pour la plupart fortement influencés par les artisans grecs) sont devenus populaires.

Broche qui servait à tenir les vêtements des romains antiques.

Un des bijoux les plus populaires de l’époque romaine était la broche qui servait à tenir les vêtements, et les bagues qui étaient considérées comme un des seuls bijoux que les hommes pouvaient porter (une sur la main ou une sur chaque doigt). Cette façon de porter les bagues a donné naissance aux “anneaux de sceau”, des bagues faites spécialement avec des pierres précieuses gravées qui servaient à imprimer sur la cire le sceau de grade ou l’écusson familial du porteur. Plus tard, cette tradition a été adaptée à la création de timbres indépendants. En plus des bagues de sceau et des broches, les Romains portaient aussi des amulettes, des talismans, des bracelets et des boucles d’oreilles qui servaient à protéger celui qui les portait contre les mauvais esprits et les malédictions (le mauvais œil). Les motifs imprimés sur plusieurs de leurs bijoux montraient des animaux et des serpents enroulés (symbolisant l’immortalité), et décorés d’émeraude et de péridot importés d’Egypte, de cornaline, de jaspe, de lapis-lazuli et d’onyx de Perse. En outre, les diamants et les perles étaient également très prisés (ils ont même établi des colonies permanentes dédiées à la production de perles dans tout l’Empire).

Après la chute de l’Empire romain, de nombreuses traditions joaillières créées par eux ont été absorbées par les pays nouvellement fondés et les territoires environnants.

Ce contenu vous a-t-il été utile ?

Catégories: Histoire

Rejoignez la conversation

Vous avez quelque chose à ajouter ? Laissez un commentaire 🙂